Technique

Ce travail est réalisé à partir de baguettes de verre de Murano

Il se déroule sur plusieurs jours et nécessite de nombreuses étapes et de multiples cuissons

La matière première est le verre sodocalcique qui à l’avantage de proposer une large gamme de nuance de couleur, transparente ou opaque.

Baguettes de verre de Murano

Transparentes

ou opaques


Les baguettes sont filées au chalumeau de manière à créer une palette de couleurs

Cette première fusion au chalumeau permet d’étirer à l’infini le diamètre de la baguette, (tel une fibre optique), réduisant la section et créant ainsi de très fines aiguilles de verre de couleur

Qui peuvent être assorties entre elles.

Ou travaillés au chalumeau de manière à former des motifs plus complexes

Fabrication de Murrines

qui seront eux même filés afin de réduire la section tout en conservant des motifs précis.

Puis regroupés de manière à créer des répétitions et des variations de couleurs et de forme

Cette seconde étape permet de fusionner ensemble à très haute température, les différents motifs élémentaires (que l’on appelle murrines) et qui serviront de matière de base à la suite du travail

Murrines de verre

Association de cercles

, de symboles

de motifs


Qui permettront ensuite d’être de nouveau fusionnées pour être soufflées en bulle de verre

Cette troisième étape de fusion permet la mise en forme de la perle. Elle associe le chauffage au chalumeau, le formage avec des pinces et outils ainsi que le soufflage à la bouche.

Le soufflage est soit effectué à l’aide d’un mandrin percé soit directement à l’aide d’une petite canne

Perle en murrines de verre

Pour finalement être recuites

C’est la quatrième montée en température elle est indispensable pour supprimer les contraintes internes et garantir ainsi la tenue des perles dans le temps